Notre Technique de Tissage à la Main

La majorité des moquettes et tapis de Jacaranda sont tissés à la main.

Le tissage à la main est un art qui nécessite du temps et des compétences.

Chaque rouleau de moquette fait main de Jacaranda passe à travers au moins 130 mains expertes et nécessite 208 heures de travail, soit environ 26 jours. De la teinture et du séchage des fils, à l’enroulement des bobines, à l’ourdissage des fils et au tissage à la main sur les métiers, en passant par l’ajout et le séchage du dossier, la tonte, la finition faite à la main et le contrôle qualité. Chaque paire de mains expertes impliquées à chaque étape joue son rôle dans la création d’une magnifique gamme de couleurs naturelles et de textures pleines de caractère.

Découvrez avec nous certaines étapes de fabrication.

Fil et enroulement

Le fil est enroulé sur des bobines. L’enroulement de chaque bobine prend 10 minutes. Chaque rouleau de moquette nécessite environ 1 200 bobines, ce qui correspond à environ 200 heures de travail pour enrouler assez de fil pour un seul rouleau de moquette. Ces bobines sont ensuite enroulées autour d’une grande roue d’ourdissage pour créer de longs fils qui forment la base de la production de la moquette. L’ourdissoir nécessite l’intervention d’au moins quatre ouvriers qui enroulent à tout moment et qui vérifient qu’aucun fil ne s’entremêle.

Tissage à la main

Les fils de chaîne sont enfilés à travers le métier à tisser traditionnel en bois et maintenus en place, ces fils de chaîne passent ensuite à l’avant de la machine. Cette étape nécessite l’intervention de 4 à 5 tisserands robustes pour travailler et maintenir la tension sur chaque métier à tisser, sans utiliser l’électricité.

Les tisserands déplacent les cadres en bois à la main ainsi que les lisses à l’aide de pédales pour croiser les fils de chaîne sur de longues tiges métalliques et créer ainsi un velours. Une navette traditionnelle est lancée de gauche à droite et inversement pour entrelacer la trame de coton. Les tiges sont soit glissées pour créer des velours bouclés tramés ou bien elles sont découpées pour créer du velours.

video teppichböden rugs

Finition

On applique d’abord le latex sur le dossier de la moquette, puis l’Actionbac pour stabiliser la structure. De grands fours de séchage ont remplacé le soleil, ce qui permet de continuer la production pendant la saison de la mousson.

Les bords de tous les tapis de Jacaranda confectionnés artisanalement en Inde sont cousus à la main, avec le même fil que le rouleau, assurant ainsi une finition élégante.

Contrôle qualité

Nous aimons l’originalité de la texture qui ne peut être confectionnée que de manière artisanale, toutefois le tissage à la main ne permet pas de fabriquer des moquettes uniformes à l’image de celles « faites à la machine ». Les ouvriers vérifient chaque centimètre de tapis fait à la main et utilisent des ciseaux pour enlever tous les fils qui dépassent. Les tondeuses manuelles permettent la création du lustre soyeux des velours de Jacaranda. Toutes les moquettes faites à la main sont vérifiées par un contrôleur de qualité de Jacaranda qui compare la couleur d’ensemble à celle de l’échantillon de référence, vérifie la hauteur du poil et s’assure que celui-ci est bien fixé et de couleur uniforme. Chaque moquette expédiée par Jacaranda porte la signature manuscrite de notre contrôleur qualité.

video moquettes tapis